Plage de l'Algarve  (De Faro a Sagrès )

Occupée successivement par les Phéniciens, les Grecs et les Romains, ce sont les Arabes qui ont donné son nom d’ "Al-Gharb" à la région.  Il y a l’Algarve de l’arrière-pays, où poussent, à l’ombre des serras et des villages blanchis à la chaux, figuiers, amandiers, orangers, oliviers, arbousiers, chênes-lièges, mimosas et eucalyptus.…   le « Jardin du Portugal »

L’Algarve c'est aussi de petits ports de pêche authentiques et la saveur d'une campagne pleine de traditions à découvrir au détour des chemins qui serpentent au travers des collines.

 

Et il y a l’Algarve de bord de mer, ses terrains de golf, ses stations balnéaires autour des plages, entre falaises et rochers. Une centaine de plages sur  200 kilomètres, accessibles pour tous , avec accès facile aux personnes à mobilité réduite. Deux Algarves, et deux façons de la découvrir, a vous de trouvez là vôtre.

La mienne c'est plutôt  la mer, le spectacle saisissant des falaises, les grottes, les criques, les hauteurs du cap Saint-Vincent.... c’est d’ailleurs sur ce cap, là-bas au bout de l’Europe, à la merci du vent, des vagues et du phare isolé, sur une falaise de 80 mètres de haut. que j'ai trouvé  MON ALGARVE!

La région la plus touristique du Portugal est aussi l'une des plus belles côtes d'Europe. Terre de soleil avec plus de 3000 heures de soleil par an et moins de précipitations que partout ailleurs.

 

INFO VOYAGE

 

 

En avion ?

 

Pour trouver notre vol au meilleur prix, je vous donne toujour le même conseil utilisé le comparateur Skyscanner . vous pouvez choisir un vol direct Paris - Faro nous on a pris un vol easyjet (vol direct) à 105€ A/R  mais vous pouvez aussi prendre un vol  multi-destinations : Paris – Faro, Lisbonne – Paris, pour éviter de perdre du temps en faisant le chemin  retour de Lisbonne à Faro, prés de 300Km quand même. Donc vol allez Paris-Faro   vol retour Lisbonne - Paris  sur la compagnie Tap (compagnie Portugaise) qui présentait des meilleurs tarifs interresants à certaines dates.

 

Location de voiture au Portugal ?

 

Première étape dans la préparation de notre road trip au Portugal : trouver une voiture de location ! Un petit tour sur Carigami pour comparer les offres depuis l’aéroport de Faro! J'ai trouvé une citadine pour un peu moins de 180€ (8 jours/ assurances).

Louer une voiture est le meilleur moyen pour visiter l’Algarve et le Portugal plus généralement !

 

Quelques conseils :

 

Vérifiez les frais d’aller simple si vous souhaitez   rendre le véhicule dans une autre ville que celle de prise en charge.

Le système de péages est un peu particulier au Portugal. Certains péages sont dématérialisés et il y a alors deux moyens de les payer. demandez le badge électronique qui vous permettra de payer les péages à la fin de la location (comme le télépéage en France), les frais de péages seront facturés au moment de la restitution du véhicule. Sinon il faut se rendre dans un bureau de poste (Correios) pour les payer dans un délai de 5 jours attention à l’amende. (10 fois le prix du péage avec un minimum de 25 euros) La seconde solution n’étant pas très pratique je vous conseille de louer un boitier si le véhicule n’en est pas équipé ( prix 1,8€/j)

La région est finalement assez étendue, la voiture est donc indispensable !  pour les location de voiture le site carigami.fr  vous aidera

 

 

En cars ?  Les Portugais habitant la région Parisienne, choisissent encore souvent de prendre les cars au départ de la gare routière porte de Charenton la compagnie la plus connue est    www.eurolines.fr   , mais attention les  prix ne sont pas plus compétitif (voir moins) c'est simplement une autre façon de voyager

Compter quand même plus de 26 heures pour rejoindre l'Algarve et 24heures pour Lisbonne , j 'ai eu l'occasion de faire des voyages en car une bonne vingtaine de fois, pour ma part je n'ai pas forcément détesté, on voit des chouettes  paysages qu'on ne voit pas forcément en avion , quand on voyage il faut savoir prendre son temps !!!

 

Ou se loger ?

 

Je vous donne toujours le même conseil, quand vous connaissez vos date de départ et de retour (le mieux c'est toujours de si prendre au moins 6 mois à un an à l'avance) reporté vous sur trivago  ou booking et faite jouer la concurrence l' avantage de Booking, c'est de pouvoir  réservez simplement  hotel , appartement , chambre d'hôte....., mais si vous voulez changer de logement , d'itinéraire ou en cas d'imprévu qui vous empêche de voyager, vous pouvez annuler sans frais jusqu’à quelques jours de la date de départ  (c'est appréciable)

Carvoeiro

 

Notre découverte de l’Algarve commence par  Carvoeiro, à une centaine de kilomètres a l'ouest de Faro ou nous avions notre appartement,  une petite ville installée sur la falaise, et les pieds dans le sable. La ville est paisible, après un passage par la rue commerçante du village, nous descendons à la plage .Poursuite de la balade sur la route menant à la pointe de la falaise, avec  jolis points de vue. Une balade en mer est possible,  20 euros/1h30 à la découverte des grottes, criques et plages du littoral.  Le soir la ville s’anime, idéal pour profiter d'une petite soirée cocktail sur les bords de plage à la fraiche.

 

Albufeira

 

Autrefois petit port de pêche,  Albufeira est devenue une  ville très urbanisée et animée, elle peut donc déplaire. Elle est devenu une  station balnéaire très prisée par les touristes. Néanmoins, malgré son aspect très touristique, elle garde quelques avantages : elle plaira à ceux qui veulent trouver de l'animation, elle est centrale, et permet de visiter aussi bien l‘est que l’ouest  de l’Algarve,  l' ambiance y est  animée avec ses nombreux bars et restaurants, dans des ruelles étroites et charmantes aux tons  pastel.  Un endroit de la ville à voir,  la praia da Falesia  à l’est de la ville, c'est une belle plage en bas de la falaises d'ocres.  La vieille ville à aussi conservé un petit charme indéniable. Mais Albufeira en été, est exactement ce que je cherche à fuir !!!

 

Portimao

pour en parler rapidement Portimao  n'a pas attiré mon attention bien que les paysages en y arrivant étaient superbes.   La ville de Portimao  est ultra bétonnée,  je n’y ai  pas trouvé un  grand intérêt (dommage!!!).

 

Alté

Petit village proche de la ville de Loulé, souvent dénommé  village le plus typique de l’Algarve. en me promenant dans ces ruelles j'y ai découvert de chouette endroit avec des petits airs des îles grecques. les façades blanches le linge qui sèche au vent ....   Les familles se baignent dans une petite rivière qui servait autrefois d’approvisionnement des maisons. Aujourd’hui  aménagée en zone de baignade elle nous a servis de zone de pique-nique plutôt agréable. Dans le coin, Ferragudo et Silves  méritent aussi une visite.

 

 

à Sagres

 

Nous voici  à Sagres. Le vent souffle fort ici... Au Cabo de Sao Vicente,  un phare surplombe l'océan et  les plages,  les surfeurs essaient de dompter les vagues...

Sagres est un petit coin tranquille et encore sauvage. Un cul-de-sac à la pointe sud-ouest du Portugal. A cette période de l'année (mai) , l'animation est moyenne, mais il y a  beaucoup de gens en camping-car ou des surfeurs. Comme beaucoup d'endroits  en Algarve, il semble que ce lieu  lui aussi  est investi par les touristes.

Les falaises ocres et déchiquetées offrent des superbes points de vue. C'est aussi le domaine des pêcheurs équilibristes qui profitent du moindre promontoire au-dessus du vide pour tendre leurs lignes...

 

Au-delà du fait d'avoir donné son nom à une marque de bières Portugaises, Sagres est connue par sa localisation, à la pointe la plus au sud-ouest de l'Europe, entre la côte ouest et la côte sud du Portugal . on peut ainsi aller au bout du bout de cette terre, au Cap Saint-Vincent (Cabo São Vicente), où un phare et un petit monastère sont construits. La forteresse de Sagres avec sa rose des vents de 40 mètres de diamètre. C’est sa situation qui fait la force de ce bastion. Une balade de deux kilomètres, qui expose l’histoire, la faune et la flore du site. Mais par temps de tempête, il est dangereux de se retrouver en haut des falaises , j ai pu expérimenter les rafales de vent qui venait me pousser dans le dos,  mieux vaut ne pas être  aux bords!!.

 

On raconte que c’est de la pointe de ce cap d’un kilomètre de long et de 300 mètres de large qu’Henri le Navigateur aurait dirigé l’organisation d’explorations outremer avec l’aide de géographes, d’astronomes, de cartographes… Ce prince portugais y aurait fondé l’école de Sagres.

Selon un mythe toujours entretenu, les navigateurs Cabral, Vasco de Gama et Magellan y auraient étudié avant de s’embarquer pour les côtes d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud. « Sagres était la dernière halte avant le large. Coincées entre l’Espagne et l’Atlantique, le Portugal n’avait d’autres issues que la mer pour prendre de l’expansion.

FARO :

 

Les touristes s’arrêtent peu à Faro, pressés de rouler vers leurs destinations !!

Un séisme en 1755 n’a  laissé que peu de Choses, mais la capitale de l’Algarve mérite  qu'on s'y arrête au moins une demi-journée.

Entre ses plages de sable blanc et son climat méditerranéen, ses vieilles pierres et ses musées, Faro réunit tous les ingrédients pour y passer  un  moment. Les deux plages, proche de l'aéroport,(beaucoup de construction autour)  l'une de ses deux plages  Ilha deserta  est justes très belle et  accessibles en ferry .

On déambule ensuite sur des pavés multicolores de la vieille ville qui a du charme, et nous voici dans une ville fortifiée romaine (villa milreu). Ou l'on  trouve notamment une place et la cathédrale à l’origine bâtie sur l’ancien forum  romain . Et beaucoup de petites ruelles pavées faciles à visiter (tout est à côté) .

 

Si comme nous vous devez reprendre votre avion dans l'après-midi , vous pourrez vous restaurer dans le centre-ville à prix très doux , avant de prendre le chemin de l'aéroport , pour votre vol et une arrivée à Paris moins de trois heures après  BON VOL!!