les routes Alsacienne

Que ça soit votre 1ere fois en Alsace, ou pas, on revoit toujours avec plaisir ces villages de cartes postales : Riquewihr, Ribeauvillé,Turckeim, Eguisheim, Kaysersberg… , ces beaux Villages d'Alsace et leurs château , que l'on découvre en été comme en hiver.

Des maisons à colombages en veux-tu en voilà, des géraniums surs gonflés, des nids de cigognes à la place des antennes paraboliques, vous êtes à Eguisheim…

Un des plus typiques villages d’Alsace et aussi un des plus visités. Son tour de ville le long des remparts , le château des comtes sur la place centrale, sa statue de Jeanne d'arc qui vous accueil, et ces collines recouvertes de vignes et surplombées par les trois châteaux qui veillent sur elle .  (office tourisme Eguisheim)

 

Histoire d'Eguisheim

 

Le site semble avoir été occupé depuis très longtemps , c'est les Romains qui y plantent  les premières cultures de  vigne. Le village commence son développement après la construction du premier château d’Eguisheim au VIIIème siècle par le comte Eberhardt. Il est ainsi l’ancêtre du Pape Léon IX. A l’extinction de la lignée des comtes, au début du XIIIème siècle, la ville est léguée à l’évêché de Strasbourg. Au cours de ce siècle Eguisheim est élevée au rang de ville, fortifiée et rattachée au Haut-Mundat de Rouffach. Elle reste rattachée au Mundat jusqu’à la révolution et connaît son âge d’or entre le XVIème et XVIIIème siècle, malgré quelques soubresauts (la peste) et un fort appauvrissement lors de la guerre de trente ans. La ville aujourd’hui, vit du tourisme et du vin.

 

La  visite commence sur l’immense parking du village (3 euros). apparemment , nous ne sommes pas les seuls à vouloir découvrir le village préféré des français 2013. Nous nous engouffrons dans les ruelles médiévales qui font la spécificité de ce village, ce sont d’ailleurs ces petites rues circulaires qui ont inspiré le village de La Belle & la bête du film de Disney. . La ville presque ronde, et contenue dans ses remparts, les petites ruelles et les maisons typiques de vigneron très joliment fleuries, ont un charme fou!!

( tracé touristique est bien fléché, durée de 30 à 45 minutes)

 

Le château des comtes d’Eguisheim et la chapelle Saint Léon IX,  ces deux édifices en grès jaune de Rouffach, sont construits sur une plate-forme octogonale qui a conservé une partie de ses enceintes du XIIIème siècle. A l’intérieur de la chapelle, on trouve un reliquaire qui contient une partie du crâne du pape. Les médaillons de la voûte et les vitraux représentent les étapes de sa vie.

 

L'église paroissiale est dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul. Remanié en style gothique en 1220, il ne subsiste plus que le clocher de l'ancienne église romane. La charpente du clocher du 14ème siècle soutient quatre cloches dont la plus importante provient de l'Abbaye de Marbach. Le portail de l'église abrite une sculpture en bois polychrome dite "Vierge Ouvrante". Une oeuvre des 13ème et 14ème siècles est l'unique exemplaire de ce type en Alsace, avec celle de Kaysersberg.

 

Berceau du vignoble alsacien, appuyé à de douces collines plantées de vignes. Situé à  210 mètres d'altitude, au coeur de l'Alsace, ce village viticole déploie les 339 hectares de son terroir à 5 kilomètres de Colmar. Grâce au savoir faire des viticulteurs d'Eguisheim, aux terroirs remarquables et à un micro climat exceptionnel, les coteaux de "l'Eichberg" et du "Pfersigberg" ont été classés parmi les "grands crus" d'Alsace. Ne manquer pas si vous le pouvez la prestigieuse fête des vignerons, le dernier week-end d'août.

 

Kaysersberg  (plus beau village de France 2017)

Circuit de la ville

 

Pour commencer la découverte de Kaysersberg (qui signifie littéralement « montagne de l’empereur »), il est conseillé de suivre le circuit historique proposé par l’office de tourisme. Il vous permettra d’admirer plusieurs lieux remarquables comme l’église Sainte-Croix, qui mérite une visite avec son Christ  de 4,1 mètres de haut, un retable imposant dans son chœur. A la sortie de l'église vous vous retrouverez sur la place de l'église, avec sa fontaine  qui est rehaussée d'une statue de l'Empereur Constantin. Les anciens remparts du village et leurs tours de défense, le pont fortifié traversant la Weiss (rivière coulant à Kaysersberg), la maison natale du docteur Albert Schweitzer ou encore le château impérial sont à voir.

Prenez aussi le temps de flâner, tout simplement dans le village qui regorge de petites ruelles pavées, et des belles boutiques qui vous vendront des produits locaux. Vous trouverez aussi une fois en haut  (au château) votre bonheur pour faire une belle balade dans les vignes situées autour de Kaysersberg. Des beaux petits chemins praticables à pied ou à vélo  vous conduisent au centre des vignes

Château de Kaysersberg

 

Les ruines du château impérial de Kaysersberg, datant du XIIIe siècle, dominent fièrement la vallée. Une marche de 10 minutes vous mènera du centre du village au pied du château, puis il vous restera à gravir 100 marches pour accéder en haut du donjon, l’un des plus anciens d’Alsace. Un  effort  vous sera  demandé pour l'atteindre, mais une fois en haut, vous serez  largement récompensé par la vue panoramique sur Kaysersberg et le vignoble alentour s’offrant à vous qui est Exceptionnelle !

 

Musée Albert Schweitzer

 

Le célèbre docteur Albert Schweitzer, lauréat du Prix Nobel de la Paix en 1952, est né à Kaysersberg où il a passé son enfance. Il est possible aujourd’hui de visiter sa maison natale, qui abrite le musée Albert Schweitzer. L’exposition retrace l’évolution de l’hôpital de Lambaréné (au Gabon) depuis sa création par le médecin en 1913 jusqu’à nos jours, en s’appuyant sur des écrits, souvenirs et photographies. Il convient de noter que la commune est, aujourd’hui encore, jumelée avec Lambaréné.